Volume
Valenciennois

Rencontre avec Guillaume Quenet, le nouveau sous-préfet de Valenciennes 

Le 16/01/2023 - 2073 vues

Par Elena Rouet-Sanchez

Notre journaliste a eu l’opportunité de rencontrer Guillaume Quenet, nommé sous-préfet de Valenciennes ce 2 janvier dernier. Revenons sur son parcours et l’attribution de ses nouvelles fonctions.

 

Quel a été votre parcours précédent ?

Après avoir été élevé en Bretagne, à Rennes, j’ai tout d’abord fait Saint-Cyr, qui est donc une école de l’armée de terre. J’ai donc suivi un parcours d’officier durant une quinzaine d’années. En 2008, j’ai rejoint le corps préfectoral. J’ai changé de vie professionnelle, mais je suis resté au service de l’État et de l’intérêt général. J’ai donc intégré deux postes dans le Sud-ouest : tout d’abord directeur de cabinet dans le Lot, à Cahors, et puis secrétaire général de la préfecture du Lot-et-Garonne à Agen.

J’ai ensuite été intégré affecté à Paris, au Ministère, dans la direction qui pilote les préfectures. J’ai donc coutume de dire qu’après avoir appliqué les circulaires, j’ai été les écrire.

Cela a duré 3 ans. J’ai ensuite rejoins la préfecture de police de Paris où j’étais sous-directeur des déplacements et de l’espace public. Il s’agit donc de toute la gestion avec la mairie de Paris, notamment les enjeux de déplacements, avec l’arrivée des trottinettes électriques, la gestion des taxis et des VTC. Il s’agissait d’un réel enjeu.

En 2019, j’ai été nommé secrétaire général de la préfecture du Morbihan, à Vannes, pendant 3 ans.

Je viens donc d’arriver le 2 janvier dans le Nord, en tant que Sous-Préfet de Valenciennes.

 

Comment s’est déroulée votre nomination ? Avez-vous choisi Valenciennes ?

Dans le corps préfectoral, on ne choisit pas vraiment. J’étais arrivé à une durée raisonnable sur mon post précédent à Vannes. Avec le gestionnaire, on avait évoqué la nécessité de changer de poste, pour progresser. C’est donc lui qui m’a proposé de rejoindre ce grand arrondissement qu’est Valenciennes ; il représente tout de même 300 000 habitants, ce qui est plus que certains départements français. J’ai tout naturellement accepté.

 

Quelles sont vos motivations sur le territoire, dans le cadre de vos nouvelles fonctions ? Quel regard portez-vous sur le Valenciennois ?

Lorsque l’on arrive sur un nouveau territoire, il faut dans un premier temps bien chercher à en comprendre les différents ressorts, comprendre son histoire et son actualité. Il y a également plusieurs enjeux qui se complètent sur cet arrondissement de Valenciennes. Il y a tout d’abord un enjeux social, avec les taux de chômage, un certain niveau de pauvreté, des logements insalubres qui sont sur des proportions supérieures à d’autres territoires. Le deuxième enjeu, qui permet de réduire le premier, c’est celui du développement économique. Nous sommes sur un territoire dynamique, il y a donc une vraie nécessité d’accompagnement. Elle a été initié depuis de nombreuses années par mes prédécesseurs, les différents acteurs du territoire ainsi que l’arrivée de Toyota. Il y a par ailleurs la cohésion sociale, les valeurs qui nous unissent ; c’est le troisième enjeu essentiel pour ce territoire.

 

Pensez-vous que l’arrondissement de Valenciennes pourrait pousser vers le haut le Cambraisis et la Sambre-Avesnois ?

Les fonds européens sont arrivés à termes pour un certain nombre de programmes, où en sommes-nous ?

Je viens d’arriver, et je ne vais pas me permettre de m’exprimer pour mes collègues. De toute manière, on voit bien qu’il existe des territoires, et le Nord n’y fait pas exception, où vous avez de gros pôles d’attractivités, telle que la métropole lilloise. Mais c’est très important d’avoir également des pôles dynamiques secondaires ; et je pense que le Valenciennois s’y inscrit complètement. Cela permet d’apporter de l’emploi sur le territoire, et de tout type.

Le Valenciennois comme pôle d’attractivité secondaire du Nord, j’y crois profondément. Et cela participe forcément aux développements de nos voisins.

 

 

Le programme LEADER, concernant les fonds européens, touchait à sa fin. Est-il renouvelé ? Allez-vous l’accompagner pour ce cycle de 2023 à 2027 ?

Rassurez-vous, les fonds européens ont été renouvelés en ce début d’année, la nouvelle programmation est en train de se relancer. Il fait savoir que beaucoup de ces fonds sont aujourd’hui gérés par le conseil régional, qui est l’autorité compétente pour les attribuer et les piloter. Mais il s’agit évidemment de l’un des outils sur lequel on va essayer de s’appuyer, afin de développer le territoire.



Son(s) attaché(s) à cet article

Mr le Sous-Préfet revient sur son vaste et riche parcours, avant d'occuper ses nouvelles fonctions au sein de la Sous-Préfecture de Valenciennes, au micro d'Elena Rouet-Sanchez.


Mr le Sous-Préfet nous exprime son regard sur ce nouveau territoire Valenciennois, ainsi que les enjeux qu'il comprend. 


Autres actualités pour Valenciennois :

« Solidarité Familles France-Ukraine » : La nouvelle association d’entre-aide du Valenciennois

Le 26 Janvier 2023

Bientôt un an que le début du conflit opposant l’Ukraine et la Russie a débuté. Solidarité Familles France-Ukraine est une association officiellement crée ce mercredi 25 janvier, mais dont les actions ont déjà été menées depuis mars 2022.

CNO

De la grande musique pour les tout-petits, à Saint-Saulve

Le 24 Janvier 2023

Demain, mercredi 25 janvier, à 18h, l’espace Athena de Saint-Saulve propose un concert pour les tout-petits, à partir de 3 ans. « Trois, Quatre… » permet la découverte du monde des concerts de « grande » musique.

CNO

Les vols de vaisselles McDonald's se multiplient

Le 09 Janvier 2023

Le géant Américain est officiellement passé depuis le 1er janvier à la vaisselle réutilisable. Cependant depuis certains jours, des posts sur les réseaux sociaux, notamment, démontrent de nombreux vols de ces vaisselles.

CNO

Épiphanie : le prix des galettes augmentera-t-il ?

Le 05 Janvier 2023

Crise énergétique, augmentation des matières premières… Les boulangeries font actuellement face à des élévations conséquentes de leurs factures. Alors que beaucoup parlent de baguettes de pain passant à 2€ l’unité, quand est-il de la célèbre galette des rois, célébrée ce vendredi ?

CNO

Valenciennes : le premier bébé de l’année s’appelle Livia

Le 02 Janvier 2023

2,48 kg, née à 02 h 22 à la maternité de Monaco, Livia est la première naissance de cette année 2023.

CNO

Une trentaine d’enfants ukrainiens ont été accueilli ce matin, à Prouvy

Le 22 Décembre 2022

C’est après un long voyage en autocar d’une durée de trois jours, que les enfants âgés de 5 à 16 ans sont arrivés à la salle des fêtes de Prouvy, là où leurs familles d’accueil les attendait avec impatience.

CNO

« Je suis l’une des premières thérapeutes transgenre des Hauts-de-France »

Le 21 Décembre 2022

David a commence sa transition sexuelle et devient Eve ; notre journaliste Elena Rouet-Sanchez est allée à la rencontre de cette ancienne artiste des cabarets parisiens, devenue hypnothérapeute à son compte à Saint-Saulve. 

Entre spectacles et spiritualité, elle nous raconte son fabuleux et atypique parcours, à travers une interview. 

CNO

Nicolas Vandenelksen de retour chez lui après avoir parcouru pour le climat 100 marathons, et 4000 kilomètres à pied

Le 11 Décembre 2022

Le Vieux-Condéen a décidé de ne pas s'arrêter de si bonne augure, et poursuit avec 8 marathons supplémentaires avec l'objectif de battre le record du monde qui est actuellement de 106 étapes quotidiennes successives.

CNO

Rassemblement des enseignants du Lycée Watteau, en soutien à leur collègue

Le 08 Décembre 2022

Ce jeudi midi, une quarantaine d’enseignants se sont rassemblés afin de témoigner leur soutien à Sophie Djigo, professeure de philosophie ciblée par l’extrême droite, depuis déjà quelques jours.

 

 

 

CNO

Retour sur le conseil municipal de Valenciennes, mardi soir

Le 07 Décembre 2022

A 17h s’est tenu le conseil municipal à l’Hôtel de Ville de Valenciennes : au programme, le vote du budget municipal pour 2023.

 

CNO