Volume
Valenciennois

Accidents sur l'autoroute A2 : des réflexions en cours pour fluidifier le trafic dans le secteur du Valenciennois

Le 03/05/2024 - 5987 vues

Par Nathan Bigué

Théâtre de plusieurs accidents impressionnants ces dernières semaines, dont un feu de camion le 8 mars dernier, l’autoroute A2 traîne la réputation d’un axe accidentogène. Simple feu de paille après les derniers faits divers ou réalité approuvée ? Quelques éléments de réponse avec la DIR Nord.

Les accidents sur l’autoroute et les embouteillages, la Direction Interdépartementale des Routes (DIR) Nord, qui gère 1 100 km d’itinéraires, en a l’habitude. Mais il est vrai que ces dernières semaines, les noms de l’A2 et du Valenciennois reviennent de manière incisive. La faute à deux récents accidents impliquant des poids lourds et qui n’ont pas manqué de faire parler. Le premier, vendredi 8 mars, quand un camion se retrouvait couché sur l’autoroute A2 et en proie aux flammes, au niveau de l'échangeur de Vicq. Toujours sur cet axe, le lundi 18 mars, un camion heurtait un piéton à hauteur de Douchy-les-Mines sur l’A2.

 

Deux accidents, parmi d’autres faits divers sur l’autoroute A2, qui alimentent la chronique. « En tant que tel, ce genre d’accident est complètement exceptionnel (...) Sur le nombre d’accidents courants, nous n’avons pas d'augmentations importantes », maintient néanmoins Xavier Matykowski, directeur adjoint de la DIR Nord.

Selon leurs statistiques, 31 accidents ont été comptabilisés depuis 2019 sur le secteur du Valenciennois sur l’A2. Trois d’entre eux ont été mortels, « ce qui est déjà trop, mais ça reste assez modeste par rapport aux statistiques sur d’autres secteurs dans la région et en France ».

 

Le système de régulation de vitesse étudié 

La baisse de trafic pendant la période Covid a forcément été suivie d’un rebond. Mais les chiffres, là encore, ne sont pas plus élevés qu’auparavant. C’est un « sentiment d’augmentation » selon Xavier Matykowski, qui rappelle que dans la plupart des accidents dénombrés ces dernières années sur l’A2 et de manière générale, les problèmes de comportement (vitesse, téléphone au volant…) sont souvent la principale cause. 

 

Pour autant, de nombreuses réflexions sont engagées à la DIR Nord pour fluidifier le trafic dense de l’A2. L’une d’elles mènerait à une régulation de la vitesse. Elle prendrait la même forme que sur les autoroutes A1 et A25 dans la région lilloise. C’est-à-dire que la limitation de vitesse pourrait varier en fonction du trafic. Xavier Matykowski détaille : « À l'heure de la journée où le trafic augmente, les vitesses régulées baissent. À l'inverse, lorsque le trafic devient beaucoup plus vide, les vitesses reviennent à leur niveau normal ». 

Cette étude, menée dans le cadre d’un schéma directeur de gestion de trafic, en est seulement au stade des réflexions. Il est aussi évoqué l'installation de panneaux de temps de parcours pour renvoyer les usagers vers des itinéraires plus fluides. Au contraire des applications bien connues comme Waze ou Google Maps, ce système permet d’anticiper les embouteillages.

 

Les poids lourds représentent 20 % du trafic

Ce qui fait également la densité du trafic de l’A2, ce sont les nombreux camions : ils représentent près de 20 % du trafic. Une donnée non négligeable et qui ajoute à coup sûr un facteur de dangerosité sur l’axe. Le canal Seine-Nord Europe, qui doit permettre de relier le fleuve parisien à la mer du Nord via l'Oise, la Somme et l'Escaut, à partir de 2030, peut-il améliorer la situation ? Rien n’est moins sûr. Le directeur adjoint de la DIR Nord évoque notamment le cabotage routier. Des camions rentabilisent en effet leur trajet avec plusieurs points d’arrêt (décharge et recharge), ce qui est rendu complexe par le transport fluvial. 


Enfin, « il n’y a pas de projet à court terme mené par la DIR Nord, mais une programmation calme après les travaux des années précédentes », promet Xavier Matykowski. Des travaux d’entretien du viaduc de Trith-Saint-Léger pourraient néanmoins être programmés prochainement, alors que des travaux sont en cours jusqu’au 7 mai de Trith à Onnaing.



Son(s) attaché(s) à cet article

Xavier Matykowski, directeur adjoint de la DIR Nord : 


Autres actualités pour Valenciennois :

Incendies, tensions… À Quarouble, un conflit de voisinage termine sur les bancs du tribunal

Le 17 Mai 2024

Un habitant d’un quartier quaroubain, à la frontière belge, était jugé en comparution immédiate fin avril pour dégradations du bien d’autrui. L’audience a été repoussée. 

CNO

Embar(o)quement immédiat, un festival qui met en avant la rencontre avec les artistes

Le 09 Mai 2024

Le festival Embar(o)quement immédiat prend place dans le Valenciennois à partir de ce vendredi et jusqu'au 2 juin. Au programme, de la musique, du théâtre ou encore de la danse avec un thème en commun : l'époque baroque.

CNO

Les Turbulentes : la météo capricieuse n’a pas empêché les festivaliers de battre le pavé… à la (re)découverte des « Misérables » !

Le 04 Mai 2024

Pour sa vingt-sixième édition, le festival des Turbulentes n’a pas échappé à la pluie, mais il en fallait bien plus pour désabusser les festivaliers, ce samedi. Une importante foule a notamment assisté, trempée mais morte de rire, aux « Misérables » de la troupe Les batteurs de pavés.

CNO

Le flou règne toujours à l’usine Stellantis d’Hordain, qui devrait néanmoins rouvrir le mardi 7 mai

Le 02 Mai 2024

L'usine Stellantis d'Hordain, près de Valenciennes, est à l’arrêt depuis le 24 avril à cause d’une grève chez un fournisseur. Une reprise est évoquée le 7 mai par la direction du groupe, mais la situation reste floue.

CNO

Trois hommes condamnés pour avoir volé de l’essence dans une station d’Abscon grâce à un aimant

Le 30 Avril 2024

Passés devant le tribunal au mois d’avril, trois hommes ont été condamnés pour avoir volé de l’essence en grande quantité à un prix ridicule. La somme du dédommagement s’élève à plusieurs milliers d’euros.

CNO

Six mois de prison ferme requis contre dix hommes jugés pour avoir eu des relations sexuelles avec une fille de 14 ans

Le 27 Avril 2024

Douze hommes ont été jugés au tribunal correctionnel de Valenciennes, ce jeudi. Ils sont accusés d’avoir entretenu des relations sexuelles avec une collégienne, entre octobre 2022 et avril 2023. Le délibéré sera rendu le 3 mai. 

CNO

Les Turbulentes 2024 à Vieux-Condé : comment ce festival fait-il pour s'ouvrir à tous les publics ?

Le 25 Avril 2024

La dernière ligne droite est définitivement lancée pour la 26e édition des Turbulentes, organisée par le Boulon et qui se déroulera les 3, 4 et 5 mai prochains à Vieux-Condé. 32 compagnies sont au rendez-vous pour proposer un spectacle encore et toujours plus accessible, peu importe le public. 

CNO

Un parcours santé adapté et flambant neuf voit le jour aux Peupliers de Vieux-Condé

Le 24 Avril 2024

À l’arrière de la résidence des Peupliers à Vieux-Condé, début avril, un parcours santé a été inauguré par les équipes de l’APEI notamment. Il doit répondre au vieillissement de la population, et aux nouveaux besoins que cela entraîne.

CNO

Les changements apportés avec les futures modifications du réseau de Transvilles (Keolis)

Le 23 Avril 2024

À partir du 8 juillet prochain, les transports en commun du Valenciennois vont connaître quelques modifications. Entre nouveau service et modernisation, voici les nouveautés en cinq points.

CNO

Projet de prison à Saint-Saulve : quelles conséquences sur les terres agricoles ?

Le 17 Avril 2024

Le futur centre pénitentiaire, qui devrait voir le jour en 2027 à Saint-Saulve, s’étalera sur 20 hectares, principalement sur des terres agricoles. En réunion publique ce mardi, plusieurs agriculteurs ont partagé leur inquiétude. 

CNO