Volume
Valenciennes et son canton

Valenciennes : 7 agents GRDF jugés pour des dégradations en manifestation, une « discrimination syndicale » pour la CGT

Le 27/03/2024 - 1898 vues

Par Nathan Bigué

Jugés ce mardi à Valenciennes, sept agents GRDF, dont six syndiqués CGT et un FO, sont accusés d’avoir dégradé un poste de distribution de gaz lors d’une manifestation contre la réforme des retraites. La CGT était mobilisée devant le tribunal, dénonçant une discrimation syndicale.

Renault Henry, leader CGT de l'Énergie à Marseille, est venu de loin pour « soutenir ses camarades ». En l'occurrence, ici, sept employés de GRDF, dont six syndiqués à la CGT. Tous sont soupçonnés d’avoir crocheté une serrure d’un bâtiment du distributeur et participé à une coupure de gaz. Des cas comme celui-ci, leurs collègues marseillais, bordelais ou encore parisiens l’ont aussi connu. Car ces procès font suite aux débordements des manifestations de la réforme des retraites, il y a un an de cela.

 

Jugés ce mardi après-midi, après un rassemblement de soutien d’environ 150 manifestants devant le tribunal de Valenciennes, les sept prévenus ont clamé leur innocence. Plusieurs caméras de surveillance auraient permis à GRDF d’identifier les auteurs de l’infraction, rue de Lille à Valenciennes. Projetées à l’audience, les premières images très pixelisées montrent un groupe pacifique de manifestants.

 

Sur la deuxième séquence vidéo, on y voit des manifestants à hauteur du transformateur d’énergies. Certains sont cagoulés. Pour GRDF et les services de police, les manifestants identifiés sur la première vidéo sont les mêmes que ceux dégradant le poste. Seulement, à la barre, ils nient tous apparaître sur la seconde vidéo. Difficile pour le tribunal de se prononcer tant les images sont floues.

 

La Procureure demande la condamnation de 4 salariés 

Mais pour la Procureure de la République, cela ne fait aucun doute : ce sont bien eux sur les deux vidéos. Elle fait référence au visage légèrement rouge d’un homme, qui pourrait ressembler à l’un des accusés. Ou encore à une corpulence similaire à un autre prévenu. « On va même à faire le lien entre une vidéo prise dix minutes plus tard et celle des dégradations », regrette Me Sofian Boukhezza, avocat de la défense. La Procureure a finalement demandé la relaxe pour trois des accusés et la condamnation pour les quatre autres (dont un pour complicité), avec 210 heures de travail d’intérêt général.

 

Les avocats de la défense estiment, eux, que le dossier est « absolument vide » et monté de toutes pièces par GRDF contre des « personnes engagées politiquement et vues comme des enquiquineurs au sein de l’entreprise ». Me Jérôme Borzakian, qui a déjà défendu la cause de syndiqués dans d’autres affaires du genre, pointe du doigt les quelque 4 400 euros de préjudices matériels réclamés par GRDF. Il souligne que d’autres postes électriques « dégoûtants existent dans le Valenciennois » et que celui en question n’est pas endommagé.

 

Une plainte déposée pour discrimation syndicale

Cette coupure de gaz aurait nécessité la remise en service chez 95 clients GRDF. Une monnaie courante pendant les mobilisations contre la réforme des retraites. Certains de ces actes étant même revendiqués par les syndicats. Pas cette fois-ci. « Les syndicats banalisent les coupures », estime la partie civile. « On l’aurait dit et surtout, on l’aurait fait propre », lâche la défense, rappelant que chaque salarié est muni d’un pass d’accès. Qu’aurait-il poussé ces manifestans à crocheter le verrou ? Le tribunal de Valenciennes rendra son délibéré le 7 mai prochain, au matin. 

 

Une plainte a également été déposée par Me Boukhezza « dans le cadre de cette discrimination syndicale ». Un discours partagé par les manifestants avant l’audience. « On est complètement dans la répression syndicale. Elle s’est faite à tous les niveaux », estime Aboudi Mouadh, secrétaire général de la CGT énergie de Lille Métropole. « On est des militants, pas des voyous », clamait avant l’audience Anthony, représentant du personnel à GRDF et lui aussi accusé. La situation reste brûlante. Le tribunal a un mois pour trancher.



Son(s) attaché(s) à cet article

Me Sofian Boukhezza, avocat de la défense, au micro de CN'O :


Autres actualités pour c Valenciennes et son canton :

Valenciennes : pour les élections européennes, les militants de La France insoumise s’engagent sur le terrain

Le 13 Avril 2024

À moins de deux mois des élections européennes, les militants locaux de la France insoumise s'activent sur le terrain, comme au quartier du faubourg de Lille ce samedi. Avec un double objectif : aider dans les démarches et convaincre. 

CNO

Open national : la belle histoire du week-end pour Manon Arcangioli sur la terre battue de Valenciennes

Le 06 Avril 2024

Alors que la 45e édition de l’Open de tennis de Valenciennes battait son plein ce samedi, la Normande Manon Arcangioli a triomphé au forceps et remporté le tableau dames. Elle aurait pu, pourtant, ne pas entrevoir la finale.

CNO

Volley (Elite) : à mi-parcours, les Valenciennoises reçues cinq sur cinq !

Le 30 Mars 2024

Tombeuses 3 sets à 0 de Nantes, les Valenciennoises occupent sereinement la première place du groupe de play-off de deuxième division, à mi-parcours avec cinq victoires de suite. Il faudra maintenant confirmer aux matchs retours.

CNO

Un an après Sainte-Soline, un rassemblement pour fêter et rendre hommage devant la gendarmerie de Valenciennes

Le 27 Mars 2024

Un rassemblement a eu lieu devant la gendarmerie de Valenciennes, lundi à 19 heures. Un an après les incidents de Sainte-Soline, un hommage a été rendu, avec la présence d'élus locaux.

 

CNO

Une entreprise éphémère lancée à Valenciennes, « on veut aider les seniors sans emploi »

Le 25 Mars 2024

Pour trouver un nouveau job, des chercheurs d’emplois ont rejoint une entreprise éphémère, un moyen particulier pour se relancer dans le monde du travail. Et pour l’antenne de Valenciennes, ce sont les seniors qui sont visés.

CNO

Valenciennes : le marché des saveurs ouvre la saison printanière sur la place d’Armes

Le 16 Mars 2024

Depuis vendredi et jusqu’à dimanche, le marché des saveurs occupe la place d’Armes. Des producteurs venus des quatre coins de la France accueillent les Valenciennois, avec leurs lots de spécialités à partager.

CNO

Hockey sur glace (D1). Sébastien Bailleul : « Il faut impérativement que tout le monde se mette en tête qu’il n’y a rien de fait »

Le 15 Mars 2024

À l’aube du début des play-downs, ce samedi contre Morzine (18h40), les Diables Rouges de Valenciennes espèrent se maintenir en D1, le deuxième échelon français. Ambitions, axes d’amélioration, structuration du club : le président du club, Sébastien Bailleul, en profite pour faire le point, au micro de CN’O. 

CNO

Anzin : Eusebio Ferrari, « la même histoire » que Missak Manouchian et un devoir de mémoire pour les plus jeunes

Le 27 Février 2024

L’hommage annuel rendu au résistant Eusebio Ferrari, devant sa stèle à Anzin, était encore un peu plus symbolique ce samedi 17 février. De par la panthéonisation de Missak Manouchian trois jours plus tard, mais aussi la présence de lycéens anzinois.

CNO

Coupe de France. Rouen - VAFC : 54 ans après, « une opportunité à ne pas manquer »

Le 27 Février 2024

Dans le rouge en championnat, le VAFC s'offre un vrai bol d’air en Coupe de France, ce mercredi, en quarts de finale contre Rouen (National 1). Un déplacement qui pourrait entrer dans l’histoire, 54 ans après la dernière demi-finale du club dans la compétition. (Photo VAFC)

CNO

Destruction de logements à l’entrée nord, « quelque chose de nécessaire » pour Laurent Degallaix

Le 26 Février 2024

C’est une délibération qui a fait parler lors du dernier conseil municipal de Valenciennes : la destruction de logement dans le projet de l’entrée nord. C’est surtout la situation des anciens résidents qui a été évoquée.

CNO