Volume
Valenciennois

Trith-Saint-Léger : ce qu’il faut retenir du dernier conseil municipal

Le 23/03/2024 - 3047 vues

Par Nathan Bigué

Les élus de Trith-Saint-Léger étaient à nouveau réunis en conseil municipal, ce mercredi. Sans grande surprise, les discussions entre l’opposition et la majorité municipale ont parfois été houleuses. Comme au sujet du rapport d’orientations budgétaires (ROB). 

1. Un projet de réseau de chaleur présenté 

Pour cette délibération concernant un futur réseau de chaleur dans l’agglomération de Valenciennes Métropole (CAVM) et la ville de Trith-Saint-Léger, c’est un cabinet d’études lillois qui s’est chargé de la présentation du projet. Il vise à répondre aux enjeux de la transition écologique, avec une mise en service partielle estimée à 2028. Ce projet porté notamment par la CAVM comprend pourtant la ville de Trith-Saint-Léger. L’objectif étant ainsi de « nourrir » en chaleur les équipements publics, les établissements de santé et les habitats collectifs, par le biais des gisements de chaleur du territoire, dont ceux produits par LME basé à Trith-Saint-Léger. 

L'opposition du conseil municipal s'interroge sur la proportion entre la production de l’entreprise (22 % du réseau) et la couverture de la ville de Trith. « On a peut-être oublié beaucoup de bâtiments publics, qui nous permettraient de réaliser des économies », note Christophe Vanhersecker. Ce projet, estimé à 68 millions d’euros d’investissement pour 50 km de réseau, reste néanmoins difficile à mettre en place chez des particuliers, précise le représentant du cabinet d’études.

 

2. À la fête foraine, deux tickets par élève

Cette année encore, après 2022 et 2023, la ville va offrir aux enfants scolarisés en maternelle et primaire à Trith des places de manège. Ils auront chacun deux tickets pour la prochaine fête foraine. D’ailleurs, habituellement, les deux rendez-vous se déroulent dans le centre-ville. Désormais, et dès 2024, l’une des deux éditions sera délocalisée sur le quartier du hameau du Poirier. 

Grâce à ce vote unanime, chaque année, « tout au moins jusqu'à la fin du mandat où je serais maire - et peut-être le mandat prochain si je le suis encore - on fera cette facilité aux administrés de pouvoir offrir deux places aux enfants scolarisés sur la commune », ajoute l’édile trithois Dominique Savary. Un geste qui coûtera environ 1 500 euros à la ville.

 

À lire aussi - TRITH-SAINT-LÉGER : PAS DE FERMETURE POUR LA CLASSE MENACÉE À L’ÉCOLE GUSTAVE EIFFEL

 

3. Quel rapport d'orientations budgétaires (ROB) ? 

Avant de se soumettre au vote du budget primitif 2024 dans quelques semaines, les élus trithois ont, comme la loi l’exige, débattu sur le ROB. Une présentation très technique a d’abord été faite par Valérie Legrand, directrice générale des services, en préambule du débat. « Nous attendions au moins un discours politique de vous, Monsieur le Maire », regrette de son côté l’opposition. Pour Christophe Vanhersecker, élu de l’opposition municipale et communautaire, la municipalité ne met aucun projet en place : « 17 %, c’est le taux de votre investissement. 105 % à Wallers, 127 % à Mortagne (du-Nord). Cherchez l’erreur », lance-t-il.

Au micro de CN’O, après le conseil municipal, Dominique Savary estime avoir « beaucoup de projets ». Il nous cite les futures dépenses : un terrain synthétique de football (700 000 €*), une sécurité au niveau d’un stand de tir (80 000 €), des achats de bâtiments, etc. « Il faudrait mener des politiques d’émancipation pour et avec la jeunesse », conclut l’opposant.

*Ces sommes sont des estimations.

 

4. Les déserts médicaux, où en est-on à Trith ? 

Point haletant du conseil municipal, évoqué lors des questions orales, les déserts médicaux du Valenciennois. Et plus précisément la situation de Trith-Saint-Léger. Sur ce point, les élus sont unanimes : il faut faire revenir des médecins pour répondre aux besoins de la population.

« Des pistes sont engagées par le groupe de travail. Tout un travail de fond est fait. Il y a même des visites qui ont été faites dans d’autres villes, nous partage l’édile. Dans le projet, on a peut-être l’ambition de créer une structure pour accueillir un médecin. » Un discours tenu par plusieurs élus de la majorité, mais qui ne passe pas pour l’opposition : « On aurait dû s’y prendre dès 2020 ! ». « Laissez-nous travailler de notre côté ! », réclame la majorité municipale.



Son(s) attaché(s) à cet article

Le maire de Trith-Saint-Léger, Dominique Savary, au micro de CN'O après le conseil municipal :


Autres actualités pour Valenciennois :

Près de deux ans plus tard, « une seule séance avec son psychologue » : l’angoisse des victimes de violences conjugales

Le 13 Avril 2024

Auditionné à la mi-mars au tribunal de Valenciennes, un homme a été condamné pour des faits de violences conjugales sur son ex-compagne. Une nouvelle fois, la victime fait face à des effets post-traumatiques. D’autant que son suivi psychologique est très complexe.

CNO

Condé-sur-l’Escaut : première pierre posée pour 22 logements sociaux en centre-ville, une livraison prévue pour 2025

Le 10 Avril 2024

Une partie de l’ancienne imprimerie Descamps va laisser place à 22 logements sociaux d’ici 2025, à Condé-sur-l’Escaut. Un projet qui voit enfin le jour, après des années de rebondissements.

CNO

Valenciennois : dans « Théâtre on demand », les spectateurs ont les cartes en main jusqu'au 20 avril

Le 09 Avril 2024

En tournée jusqu'au 20 avril, la Compagnie 7 ans plus tard sillonne les espaces communs du territoire pour présenter son spectacle « Théâtre on demand ». Insolite, simple et tournée vers le public, la représentation veut transmettre la magie du théâtre.

CNO

Valenciennois : quelle sortie pour les salariés d’Etex-Eternit ? Une grève entamée avant de nouvelles négociations

Le 03 Avril 2024

Lâchés le 24 janvier dernier par Etex, leur propriétaire, les salariés d’Etex-Eternit à Haulchin et Thiant sont en grève pour protester contre le plan social sur la table, ce mercredi. Des négociations sont prévues, alors que trois points bloquent selon la CGT. 

CNO

Une année record pour Made in Valenciennes avec plus de 1 500 visiteurs dans les entreprises du territoire

Le 02 Avril 2024

Réunies sur le site de Stellantis Valenciennes, mercredi dernier, les entreprises partenaires de Made in Valenciennes ont tiré le bilan des deux semaines de portes ouvertes. L’office du tourisme du Valenciennois, organisateur, est en tout cas pleinement satisfait.

CNO

Grâce à l’association Grand Hainaut 2040, les jeunes du territoire à la découverte de l’industrie Deprecq à Raismes

Le 20 Mars 2024

La troisième journée de road-trip des entreprises du territoire, organisée par l’association Grand Hainaut 2040 ce mercredi, a permis à un groupe d’élèves de découvrir les coulisses de Deprecq. L’objectif : casser les clichés sur le monde industriel.

CNO

Officiellement entre les mains d’Europlasma, Valdunes veut lutter jusqu’au bout pour conserver un maximum d'emplois

Le 20 Mars 2024

Le tribunal de commerce de Lille Métropole a acté la reprise de Valdunes par le groupe français Europlasma, ce mercredi matin. Dans le pire des cas, 131 emplois ne seront pas conservés dans les rangs du dernier fabricant de roues et essieux de train français.

CNO

Coupe de France. 1 000 supporters du VAFC à Lyon ? L’organisation du déplacement patine, mais ne déraille pas encore

Le 18 Mars 2024

Alors que le déplacement à Lyon pour la demi-finale de Coupe de France avait tout d’une parenthèse enchantée pour les supporters du VAFC, on en est pour l'instant très loin. Avant la mise en vente des places, ce mercredi, le flou règne toujours.

CNO

Les Fourmis, un service d’aide à domicile qui privilégie l’aspect « humain »

Le 12 Mars 2024

Depuis le début d’année, le service d’aide à domicile Les Fourmis agit dans les alentours de Noyelles-sur-Selle. L’inauguration officielle de la société a eu lieu la semaine dernière, l’occasion de présenter les valeurs défendues par la société.

CNO

Refus d’obtempérer à Famars : le passager condamné à deux ans d’emprisonnement

Le 11 Mars 2024

Le 30 janvier dernier, au petit matin, un policier faisait usage de son arme pour arrêter une longue course-poursuite avec un véhicule, après un refus d’obtempérer. Le passager, interpellé sur le coup, a été condamné par le tribunal de Valenciennes, ce lundi.

CNO