Volume
Valenciennois

Grâce à l’association Grand Hainaut 2040, les jeunes du territoire à la découverte de l’industrie Deprecq à Raismes

Le 20/03/2024 - 7833 vues

Par Nathan Bigué

La troisième journée de road-trip des entreprises du territoire, organisée par l’association Grand Hainaut 2040 ce mercredi, a permis à un groupe d’élèves de découvrir les coulisses de Deprecq. L’objectif : casser les clichés sur le monde industriel.

Pour reprendre les mots de Philippe Mixe, il n’y avait peut-être pas meilleur exemple que l’industrie Deprecq pour illustrer ce que voulait faire l’association Grand Hainaut. Son président souhaitait en effet « mettre en avant l'entrepreneuriat au féminin », au cours d’une troisième journée de road-trip dans les entreprises du territoire. Et avec la société familiale Deprecq, dirigée depuis 30 ans par Antoinette Cousin, difficile de faire plus parlant. 

 

Comme 210 autres élèves, près de 15 étudiants du lycée Pierre-Joseph Fontaine ont visité des entreprises du « Grand Hainaut ». Pour ce groupe, la première visite se déroulait à Deprecq, société de tôlerie mécano-soudure basée à Raismes. Dans les allées de l’usine, la cheffe d’entreprise vulgarise ses propos pour décrire l’activité de l’usine à ces étudiants aux profils bien différents. « Ça m'a donné une autre image de l’industrie, où on ne voit pas la production à la chaîne ou du travail forcé. (...) Cette entreprise représente bien le changement de l'industrie », estime Aymeric, étudiant en BTS électrotechnique, agréablement surpris. D’autres, en bac général ou professionnel, apprécient également. « On veut dépoussiérer l’image de certains métiers », atteste le président de Grand Hainaut 2040.

 

Découverte du processus industriel

Pendant près d’une heure, les jeunes plongent dans l'univers de l’industriel et découvrent les trois étapes de production chez Deprecq : découpage, pliage et soudure. Antoinette Cousin présente les forces de son effectif d’un peu plus de 50 salariés. La soudure, bien sûr. Ou encore la capacité à répondre à un grand nombre de clients (le ferroviaire, la Défense, les énergies renouvelables…). Mais aussi, les nouveaux enjeux et notamment la décarbonisation de la production. Désormais, Deprecq développe de plus en plus la soudure sur de l'aluminium, un matériau moins lourd et moins polluant pour le ferroviaire par exemple.

 

Quentin, lui, est apprenti à Deprecq et occupe son poste de soudeur. Forcément, il représente l’avenir de l’entreprise et prouve auprès des jeunes que les débouchés sont nombreux. « Ce sont des métiers d’avenir », appuie l’un des élèves. « On a besoin de soudeurs en aluminium. On a repris des commandes pour la Défense, et on va avoir besoin de produire beaucoup de chars sur les deux ou trois années qui viennent », illustre Antoinette Cousin. D’ailleurs, la société lancera l’année prochaine sa propre formation interne pour répondre au manque de soudeurs dans ses rangs.

 

Des échanges fructueux pour les jeunes

« Quel est votre plus grand client ? », « combien de temps peut prendre la production d’une pièce ? », « voulez-vous agrandir l’entreprise dans un avenir proche ? » : si les lycéens restent discrets, ils n’en restent pas moins intéressés. Pendant près de trente minutes, Antoinette Cousin échange avec eux. « L’industrie étant très peu connue dans le monde de l'enseignement ou de l'Éducation nationale, j’essaye autant que faire se peut depuis pas mal d’années de contribuer la promotion, la vulgarisation des métiers de l’industrie », souligne-t-elle.

 

Avant de se rendre sur le site d’Alstom à Crespin l’après-midi, les jeunes ont donc découvert le processus d’une industrie historique du territoire. Grand Hainaut 2040 a ainsi réussi son pari, celui de faire découvrir le milieu industriel d'aujourd'hui et de demain à des élèves qui peuvent en avoir une vision plutôt négative.



Son(s) attaché(s) à cet article

Notre reportage : 


Philippe Mixe, président de l'association Grand Hainaut 2040, au micro de CN'O :


Autres actualités pour Valenciennois :

Près de deux ans plus tard, « une seule séance avec son psychologue » : l’angoisse des victimes de violences conjugales

Le 13 Avril 2024

Auditionné à la mi-mars au tribunal de Valenciennes, un homme a été condamné pour des faits de violences conjugales sur son ex-compagne. Une nouvelle fois, la victime fait face à des effets post-traumatiques. D’autant que son suivi psychologique est très complexe.

CNO

Condé-sur-l’Escaut : première pierre posée pour 22 logements sociaux en centre-ville, une livraison prévue pour 2025

Le 10 Avril 2024

Une partie de l’ancienne imprimerie Descamps va laisser place à 22 logements sociaux d’ici 2025, à Condé-sur-l’Escaut. Un projet qui voit enfin le jour, après des années de rebondissements.

CNO

Valenciennois : dans « Théâtre on demand », les spectateurs ont les cartes en main jusqu'au 20 avril

Le 09 Avril 2024

En tournée jusqu'au 20 avril, la Compagnie 7 ans plus tard sillonne les espaces communs du territoire pour présenter son spectacle « Théâtre on demand ». Insolite, simple et tournée vers le public, la représentation veut transmettre la magie du théâtre.

CNO

Valenciennois : quelle sortie pour les salariés d’Etex-Eternit ? Une grève entamée avant de nouvelles négociations

Le 03 Avril 2024

Lâchés le 24 janvier dernier par Etex, leur propriétaire, les salariés d’Etex-Eternit à Haulchin et Thiant sont en grève pour protester contre le plan social sur la table, ce mercredi. Des négociations sont prévues, alors que trois points bloquent selon la CGT. 

CNO

Une année record pour Made in Valenciennes avec plus de 1 500 visiteurs dans les entreprises du territoire

Le 02 Avril 2024

Réunies sur le site de Stellantis Valenciennes, mercredi dernier, les entreprises partenaires de Made in Valenciennes ont tiré le bilan des deux semaines de portes ouvertes. L’office du tourisme du Valenciennois, organisateur, est en tout cas pleinement satisfait.

CNO

Trith-Saint-Léger : ce qu’il faut retenir du dernier conseil municipal

Le 23 Mars 2024

Les élus de Trith-Saint-Léger étaient à nouveau réunis en conseil municipal, ce mercredi. Sans grande surprise, les discussions entre l’opposition et la majorité municipale ont parfois été houleuses. Comme au sujet du rapport d’orientations budgétaires (ROB). 

CNO

Officiellement entre les mains d’Europlasma, Valdunes veut lutter jusqu’au bout pour conserver un maximum d'emplois

Le 20 Mars 2024

Le tribunal de commerce de Lille Métropole a acté la reprise de Valdunes par le groupe français Europlasma, ce mercredi matin. Dans le pire des cas, 131 emplois ne seront pas conservés dans les rangs du dernier fabricant de roues et essieux de train français.

CNO

Coupe de France. 1 000 supporters du VAFC à Lyon ? L’organisation du déplacement patine, mais ne déraille pas encore

Le 18 Mars 2024

Alors que le déplacement à Lyon pour la demi-finale de Coupe de France avait tout d’une parenthèse enchantée pour les supporters du VAFC, on en est pour l'instant très loin. Avant la mise en vente des places, ce mercredi, le flou règne toujours.

CNO

Les Fourmis, un service d’aide à domicile qui privilégie l’aspect « humain »

Le 12 Mars 2024

Depuis le début d’année, le service d’aide à domicile Les Fourmis agit dans les alentours de Noyelles-sur-Selle. L’inauguration officielle de la société a eu lieu la semaine dernière, l’occasion de présenter les valeurs défendues par la société.

CNO

Refus d’obtempérer à Famars : le passager condamné à deux ans d’emprisonnement

Le 11 Mars 2024

Le 30 janvier dernier, au petit matin, un policier faisait usage de son arme pour arrêter une longue course-poursuite avec un véhicule, après un refus d’obtempérer. Le passager, interpellé sur le coup, a été condamné par le tribunal de Valenciennes, ce lundi.

CNO