Volume
Valenciennois

Coupe de France. 1 000 supporters du VAFC à Lyon ? L’organisation du déplacement patine, mais ne déraille pas encore

Le 18/03/2024 - 1124 vues

Par Nathan Bigué

Alors que le déplacement à Lyon pour la demi-finale de Coupe de France avait tout d’une parenthèse enchantée pour les supporters du VAFC, on en est pour l'instant très loin. Avant la mise en vente des places, ce mercredi, le flou règne toujours.

Deux rames de train bondées. 1 000 supporters en parcage. Et si le rêve des supporters valenciennois partait finalement en fumée ? La situation n’en est pas là, mais elle semble se complexifier jour après jour. Pour soutenir leurs joueurs en demi-finale de Coupe de France au Groupama Stadium de Lyon, mardi 2 avril, les groupes de supporters et le club du VAFC ont fait établir un devis par la SNCF.

 

Réponse de l’entreprise ferroviaire : ce sera l’importante somme de 140 000 euros pour 1 000 personnes. « Le deuxième problème, c’est que la SNCF nous oblige à repartir très tôt de Lyon, à 0h30 de la gare Lyon Part Dieux, qui est très loin du stade », précise Stéphane Beaumont, porte-parole du groupe Ultras Roisters. D’autant que le coup d’envoi sera donné à 20h45 pour un coup de sifflet final pas avant 22h45. 

 

En collaboration avec le club, les groupes de supporters cherchent, depuis, la solution la plus pratico-pratique et écologique. Mais statu quo. « On a sollicité des politiques de la région de tous bords, sans distinction. Plusieurs font pression ou ont activé leurs contacts haut-placés à la SNCF pour que ça bouge », poursuit Stéphane Beaumont. En plus de ce soutien, une réponse financière par la région, qui a débloqué 25 000 euros. La Communauté d’agglomération de Valenciennes Métropole (CAVM), a quant à elle apporté son soutien à hauteur de 10 000 euros.

 

Train ou bus ? Réponse ce mercredi, a priori

 « Avec les aides, on tomberait à environ 105 euros. On espère que le tarif va baisser un peu plus, car c’est une somme que beaucoup de personnes ne peuvent pas mettre », partage Christophe Saxe, gérant de la page Facebook VAFC Supporters. Une situation complexe pour les représentants des groupes de supporters : « On n’avait pas demandé d’argent public. On pense que ce n’est pas aux contribuables de payer le déplacement de supporters ». 

 

Le porte-parole des Ultras Roisters précise que son groupe devrait reverser cet argent à une association. « Mais si ça permet (le soutien financier) au plus grand nombre, par exemple des familles qui n’ont pas forcément les moyens, de vivre cette demi-finale, pourquoi pas. » Lui et son groupe insistent, « on ne donne de leçon à personne. On comprend à 200 % les gens qui vont profiter de cette aide ».

 

Quoi qu’il en soit, le VAFC mettra en vente les places ce mercredi. Un package comprenant la place et le moyen de transport sera proposé. Même s’il est pour l’heure inconnu. Il pourrait aussi s’agir du bus, l’option n°2. Mais à l’instant, trop peu de bus sont affrétés pour se rendre à Lyon. « Si des gens font partie de société de transports, qu’ils n’hésitent pas à nous contacter, nous ou le club », lance le représentant.

 

« Valenciennes sait se mobiliser à différents niveaux »

À l'approche de cette deadline, « les contacts sont permanents » entre le club et ses supporters. Même Christophe Saxe et Yoann Godin, directeur général, échangent régulièrement. Le gérant de la page VAFC Supporters lui a récemment partagé les résultats des sondages lancés sur sa page. L’objectif, étudier les préférences des supporters de VA. 

 

Le représentant des Ultras Roisters confirme l'implication du club : « On aurait aimé un geste un peu plus significatif (financièrement). Mais à la tête du VAFC - au niveau français entre parenthèses - on voit que ce sont des gens qui aiment le club. Par exemple, Yoann Godin se démène et passe énormément d'heures sur ce dossier ».

 

Il reprend sur l’organisation : « Si ça ne marche pas, on partira en bus, certains en voiture et d'autres en train. Voilà, tant pis… Niveau sécurité et organisation, ça ne sera pas la même chose. En tout cas, plein de gens auront essayé. Ça montre aussi que Valenciennes sait se mobiliser à différents niveaux ». Et au cours d’une telle saison, laborieuse en championnat pour les Rouge et Blanc, peu de clubs en France pourrait s’en vanter. Peut-être que les Valenciennois pourront le prouver encore un peu plus à Lyon.

 

Photo : Ultras Roisters



Son(s) attaché(s) à cet article

Christophe Saxe, gérant de la page Facebook VAFC Supporters, au micro de Nathan Bigué : 


Stéphane Beaumont, porte-parole du groupe de supporters Ultras Roisters, fait le point sur la situation :


Autres actualités pour Valenciennois :

Près de deux ans plus tard, « une seule séance avec son psychologue » : l’angoisse des victimes de violences conjugales

Le 13 Avril 2024

Auditionné à la mi-mars au tribunal de Valenciennes, un homme a été condamné pour des faits de violences conjugales sur son ex-compagne. Une nouvelle fois, la victime fait face à des effets post-traumatiques. D’autant que son suivi psychologique est très complexe.

CNO

Condé-sur-l’Escaut : première pierre posée pour 22 logements sociaux en centre-ville, une livraison prévue pour 2025

Le 10 Avril 2024

Une partie de l’ancienne imprimerie Descamps va laisser place à 22 logements sociaux d’ici 2025, à Condé-sur-l’Escaut. Un projet qui voit enfin le jour, après des années de rebondissements.

CNO

Valenciennois : dans « Théâtre on demand », les spectateurs ont les cartes en main jusqu'au 20 avril

Le 09 Avril 2024

En tournée jusqu'au 20 avril, la Compagnie 7 ans plus tard sillonne les espaces communs du territoire pour présenter son spectacle « Théâtre on demand ». Insolite, simple et tournée vers le public, la représentation veut transmettre la magie du théâtre.

CNO

Valenciennois : quelle sortie pour les salariés d’Etex-Eternit ? Une grève entamée avant de nouvelles négociations

Le 03 Avril 2024

Lâchés le 24 janvier dernier par Etex, leur propriétaire, les salariés d’Etex-Eternit à Haulchin et Thiant sont en grève pour protester contre le plan social sur la table, ce mercredi. Des négociations sont prévues, alors que trois points bloquent selon la CGT. 

CNO

Une année record pour Made in Valenciennes avec plus de 1 500 visiteurs dans les entreprises du territoire

Le 02 Avril 2024

Réunies sur le site de Stellantis Valenciennes, mercredi dernier, les entreprises partenaires de Made in Valenciennes ont tiré le bilan des deux semaines de portes ouvertes. L’office du tourisme du Valenciennois, organisateur, est en tout cas pleinement satisfait.

CNO

Trith-Saint-Léger : ce qu’il faut retenir du dernier conseil municipal

Le 23 Mars 2024

Les élus de Trith-Saint-Léger étaient à nouveau réunis en conseil municipal, ce mercredi. Sans grande surprise, les discussions entre l’opposition et la majorité municipale ont parfois été houleuses. Comme au sujet du rapport d’orientations budgétaires (ROB). 

CNO

Grâce à l’association Grand Hainaut 2040, les jeunes du territoire à la découverte de l’industrie Deprecq à Raismes

Le 20 Mars 2024

La troisième journée de road-trip des entreprises du territoire, organisée par l’association Grand Hainaut 2040 ce mercredi, a permis à un groupe d’élèves de découvrir les coulisses de Deprecq. L’objectif : casser les clichés sur le monde industriel.

CNO

Officiellement entre les mains d’Europlasma, Valdunes veut lutter jusqu’au bout pour conserver un maximum d'emplois

Le 20 Mars 2024

Le tribunal de commerce de Lille Métropole a acté la reprise de Valdunes par le groupe français Europlasma, ce mercredi matin. Dans le pire des cas, 131 emplois ne seront pas conservés dans les rangs du dernier fabricant de roues et essieux de train français.

CNO

Les Fourmis, un service d’aide à domicile qui privilégie l’aspect « humain »

Le 12 Mars 2024

Depuis le début d’année, le service d’aide à domicile Les Fourmis agit dans les alentours de Noyelles-sur-Selle. L’inauguration officielle de la société a eu lieu la semaine dernière, l’occasion de présenter les valeurs défendues par la société.

CNO

Refus d’obtempérer à Famars : le passager condamné à deux ans d’emprisonnement

Le 11 Mars 2024

Le 30 janvier dernier, au petit matin, un policier faisait usage de son arme pour arrêter une longue course-poursuite avec un véhicule, après un refus d’obtempérer. Le passager, interpellé sur le coup, a été condamné par le tribunal de Valenciennes, ce lundi.

CNO