Volume
Valenciennois

Jusqu’au 9 mars, Made in Valenciennes fait la promesse de « visites spectaculaires dans le secteur industriel »

Le 01/03/2024 - 13904 vues

Par Nathan Bigué avec Dorian Marchiset

Lancé ce lundi, Made in Valenciennes prévoit une multitude d’immersions gratuites dans les entreprises du Valenciennois. Plus de 1 500 inscrits sont déjà comptés par l'Office du tourisme de Valenciennes, l’organisateur. Un record dont se félicite Vincent Simonnet, son directeur général, qui nous présente l'évènement. Entretien. (Visuel OTCVM)

Vincent Simonnet, pouvez-vous présenter le rendez-vous de Made in Valenciennes ? 

« C’est la quinzaine de découverte des entreprises. C’est une opération de portes ouvertes pour le grand public pendant les vacances de février. Pour cette sixième édition, nous avons 37 entreprises sur l’ensemble du Valenciennois qui ont accepté de rejoindre l’aventure. On les sollicite pour ouvrir des créneaux de visite de leur production pour pouvoir accueillir le public. On a déjà 1 500 inscrits et il nous reste encore des créneaux pour visiter des entreprises. »

 

D’où est venue l’idée de cet événement, il y a six ans ? 

« C’est l’idée de mon prédécesseur, qui avait vu des opérations un peu similaires, notamment à Angers où il y avait un Made in Angers pour des visites d'entreprises. Il s’est dit que ça pourrait être un bel exemple à Valenciennes, où nous avons un tissu économique assez important avec beaucoup d'entreprises. Aussi, il voulait montrer qu’avec des entreprises, on peut aussi faire du tourisme de savoir-faire, du tourisme industriel. 

Et l’année 2024 a été vraiment une année de transition, parce qu’on est passé de 25 à 37 entreprises. Puis, on a mobilisé beaucoup d’autres nouveaux secteurs d'activités : on commence à avoir le ferroviaire, on a été cherché de l’industriel (scierie LME) et d’autres entreprises sur le numérique, qui viennent montrer un peu la variété des secteurs économiques qu’on peut avoir sur le Valenciennois. »

 

Pouvez-vous expliquer le déroulé d’une visite dans ces entreprises ? 

« Vous êtes accueillis directement au poste de garde. Souvent, équipés de casques et de gilets pour vous mettre en conformité avec les règles de sécurité de l'entreprise. En général, vous passez par une salle de brief. On vous explique la production, les enjeux de l'entreprise, les politiques de RSE (responsabilité sociétale des entreprises) et de Ressources Humaines. Après, c’est l’immersion directement dans le cœur de l’activité, avec des salariés passionnés qui vous montrent les coulisses de l’entreprise. En moyenne, vous avez entre une heure et deux heures de visite. »

 

« Ces entreprises ont toujours accueilli des étudiants, des professionnels ou des partenaires, mais jamais du grand public »

 

Qu'est-ce qui rend cette sixième édition un peu plus spéciale que les autres ? 

« C’est l’édition qui rassemble le plus de visites spectaculaires dans le secteur industriel. On a la chance, sur cette édition, d’être au contact, au plus près des lignes de production. On connaît des entreprises dans l'agroalimentaire ou le médical où on pouvait déjà faire des visites, mais le côté industriel est toujours un frein, car il y a plus de risques et moins de possibilités d’aménager des parcours de visites. Ces entreprises ont toujours accueilli des étudiants, des professionnels ou des partenaires, mais jamais du grand public. C’est une grande fierté de l’avoir fait sur notre territoire. »

 

Et pour l’avenir, comment ça se profile pour Made in Valenciennes ? Pensez-vous déjà aux prochaines éditions ? 

 « Oui. Là aussi, c’est l’effet booster de cette année avec les 37 entreprises. On a déjà des entreprises qui souhaitent se positionner sur 2025. L’idée, c’est bien-sûr de fidéliser nos partenaires de cette édition et d’aller en chercher de nouveaux. Le ferroviaire fait partie de nos objectifs. C’est un secteur avec un vrai impact en Europe. Le Valenciennois, dans la production de trains, est essentiel. Et pourquoi pas, l’année prochaine, thématiser ces Made in Valenciennes, avec un thème fort qu’il faudra trouver et qui fasse du lien avec les entreprises. »

 

Crédit photo : Office de Tourisme Valenciennes Tourisme & Congrès



Son(s) attaché(s) à cet article

Vincent Simonnet, directeur général de l'Office de tourisme de Valenciennes, au micro de Dorian Marchiset :


Autres actualités pour Valenciennois :

Près de deux ans plus tard, « une seule séance avec son psychologue » : l’angoisse des victimes de violences conjugales

Le 13 Avril 2024

Auditionné à la mi-mars au tribunal de Valenciennes, un homme a été condamné pour des faits de violences conjugales sur son ex-compagne. Une nouvelle fois, la victime fait face à des effets post-traumatiques. D’autant que son suivi psychologique est très complexe.

CNO

Condé-sur-l’Escaut : première pierre posée pour 22 logements sociaux en centre-ville, une livraison prévue pour 2025

Le 10 Avril 2024

Une partie de l’ancienne imprimerie Descamps va laisser place à 22 logements sociaux d’ici 2025, à Condé-sur-l’Escaut. Un projet qui voit enfin le jour, après des années de rebondissements.

CNO

Valenciennois : dans « Théâtre on demand », les spectateurs ont les cartes en main jusqu'au 20 avril

Le 09 Avril 2024

En tournée jusqu'au 20 avril, la Compagnie 7 ans plus tard sillonne les espaces communs du territoire pour présenter son spectacle « Théâtre on demand ». Insolite, simple et tournée vers le public, la représentation veut transmettre la magie du théâtre.

CNO

Valenciennois : quelle sortie pour les salariés d’Etex-Eternit ? Une grève entamée avant de nouvelles négociations

Le 03 Avril 2024

Lâchés le 24 janvier dernier par Etex, leur propriétaire, les salariés d’Etex-Eternit à Haulchin et Thiant sont en grève pour protester contre le plan social sur la table, ce mercredi. Des négociations sont prévues, alors que trois points bloquent selon la CGT. 

CNO

Une année record pour Made in Valenciennes avec plus de 1 500 visiteurs dans les entreprises du territoire

Le 02 Avril 2024

Réunies sur le site de Stellantis Valenciennes, mercredi dernier, les entreprises partenaires de Made in Valenciennes ont tiré le bilan des deux semaines de portes ouvertes. L’office du tourisme du Valenciennois, organisateur, est en tout cas pleinement satisfait.

CNO

Trith-Saint-Léger : ce qu’il faut retenir du dernier conseil municipal

Le 23 Mars 2024

Les élus de Trith-Saint-Léger étaient à nouveau réunis en conseil municipal, ce mercredi. Sans grande surprise, les discussions entre l’opposition et la majorité municipale ont parfois été houleuses. Comme au sujet du rapport d’orientations budgétaires (ROB). 

CNO

Grâce à l’association Grand Hainaut 2040, les jeunes du territoire à la découverte de l’industrie Deprecq à Raismes

Le 20 Mars 2024

La troisième journée de road-trip des entreprises du territoire, organisée par l’association Grand Hainaut 2040 ce mercredi, a permis à un groupe d’élèves de découvrir les coulisses de Deprecq. L’objectif : casser les clichés sur le monde industriel.

CNO

Officiellement entre les mains d’Europlasma, Valdunes veut lutter jusqu’au bout pour conserver un maximum d'emplois

Le 20 Mars 2024

Le tribunal de commerce de Lille Métropole a acté la reprise de Valdunes par le groupe français Europlasma, ce mercredi matin. Dans le pire des cas, 131 emplois ne seront pas conservés dans les rangs du dernier fabricant de roues et essieux de train français.

CNO

Coupe de France. 1 000 supporters du VAFC à Lyon ? L’organisation du déplacement patine, mais ne déraille pas encore

Le 18 Mars 2024

Alors que le déplacement à Lyon pour la demi-finale de Coupe de France avait tout d’une parenthèse enchantée pour les supporters du VAFC, on en est pour l'instant très loin. Avant la mise en vente des places, ce mercredi, le flou règne toujours.

CNO

Les Fourmis, un service d’aide à domicile qui privilégie l’aspect « humain »

Le 12 Mars 2024

Depuis le début d’année, le service d’aide à domicile Les Fourmis agit dans les alentours de Noyelles-sur-Selle. L’inauguration officielle de la société a eu lieu la semaine dernière, l’occasion de présenter les valeurs défendues par la société.

CNO