Volume
Département du Nord

« Il faut montrer qu’on est là » : attendus samedi à Lille, les infirmiers libéraux de la région bientôt dans le Valenciennois ?

Le 14/02/2024 - 785 vues

Par Nathan Bigué

Après le mouvement des agriculteurs, c’est au tour des infirmiers libéraux de montrer leur mécontentement. Les opérations escargot se sont multipliées en France, alors qu’un rassemblement est prévu à Lille, ce samedi. Qu’en est-il dans le Valenciennois ?  

Il y a quelques semaines de cela, les agriculteurs du Valenciennois bloquaient l’autoroute A2. Désormais, ce sont les infirmiers libéraux qui ont lancé leur mouvement national pour réclamer notamment une revalorisation de leurs actes médicaux. « On est à 15 ans sans augmentation », précise Rémi Kasprzyk, président de l’Association des infirmiers libéraux du Hainaut.

 

Un collectif pour porter les revendications

Si la revalorisation salariale est la principale revendication, le retrait du plafonnement des indemnités kilométriques et la fin de la retraite à 67 ans sont aussi au centre des discussions. « On a été augmenté de 25 centimes pour les déplacements, ce qui est ridicule par rapport au prix de l’essence aujourd’hui », poursuit Rémi Kasprzyk. Aussi, 58 % des nouveaux cabinets ont connu une fermeture moins de cinq ans après leur ouverture.

 

Ce mouvement, porté par le collectif « Infirmiers Libéraux en Colère », est pour l’instant indépendant des syndicats, qui « votent des choses complètement en dehors de la réalité du terrain » selon Charlotte Bouchacourt-Debré, porte-parole départemental du collectif et infirmière libérale dans le Valenciennois. Ce sont en effet les syndicats qui négocient les revalorisations salariales, plusieurs fois par an, avec la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM). Mais leur impact ne semble plus convaincre… « Les infirmiers libéraux en colère ne se sentent pas représentés par ces syndicats, donc ils descendent dans la rue », simplifie Rémi Kasprzyk.

 

Une mobilisation à venir dans le Hainaut ? 

Tout comme pour les agriculteurs, le mouvement national prend de l’ampleur à l’échelle locale. Pour l’instant, le Valenciennois n’a pas directement été concerné par la mobilisation, mais les infirmiers libéraux du territoire sont bien de la partie. À Arras pour l’opération escargot la semaine dernière ou à Lille pour une distribution de tracts, ce samedi, plusieurs professionnels du Hainaut répondent présents à l’appel à la mobilisation du collectif initiateur du mouvement national. 

 

« Il faut montrer qu’on est là, pour ne pas se faire oublier. Toutes les semaines, il y aura quelque chose », précise la porte-parole départemental. Tous les infirmiers libéraux sont ainsi appelés à se mobiliser à Lille, ce samedi, pour la deuxième action dans le département. Dans plusieurs régions sont évoqués des blocages de péages (au moment des vacances de la zone A), afin de distribuer des tracts. 


Dans le Valenciennois aussi, du mouvement devrait bientôt être à l’ordre du jour. « Effectivement, dans le Hainaut, c’est la prochaine étape. On en dira plus au fur et à mesure, mais une semaine et un mouvement à la fois », affirme Charlotte Bouchacourt-Debré. Des mobilisations aux péages de la région ne sont pas, non plus, à exclure.



Son(s) attaché(s) à cet article

Notre reportage :


Rémi Kasprzyk, président de l’Association des infirmiers libéraux du Hainaut : 


Autres actualités pour Département du Nord :

Le ministre de l’Industrie, Roland Lescure, à Escaudœuvres

Le 14 Mars 2023

Le groupe sucrier Tereos ferme son usine d'Escaudoeuvres. Roland Lescure a échangé avec la direction et les organisations syndicales.

CNO

« L’écriture me permet d’inventer mon monde à moi, là où les fins sont toujours heureuses » : Interview de Cécile Kumps

Le 24 Février 2023

Cécile Kumps a sorti en décembre son dernier livre fantastique, intitulé Je reviendrai. Elle a également sorti son autobiographie, où elle y retrace son combat contre la maladie. Cette auteure nordiste est effectivement atteinte de la maladie d’Ehlers-Danlos.

Elle nous livre à travers cette interview son fabuleux parcours, mêlant courage et combativité, mais surtout imprégné d’une transcendante soif de vie.

CNO

30 % des boulangeries et pâtisseries du Nord craignent la fermeture de leur commerce

Le 24 Janvier 2023

C’est ce qu’a annoncé une étude menée par La Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) des Hauts-de-France, lors de sa conférence de sensibilisation et d’information à Arras, ce lundi après-midi.

CNO

« Mon style de dessin, c’est de ne pas avoir de style de dessin » : Interview de Florian Galasse, l’auteur de « Guy La Lose »

Le 23 Janvier 2023

Originaire de Solre-le-Château, Florian Galasse a publié en 2021 sa toute première bande dessinée, intitulée Guy La Lose, en deux tomes. Notre équipe est allée à sa rencontre afin d’en savoir plus sur cette œuvre légère, pleine d’humour, et cet auteur au parcours assez atypique.

 

CNO

Un magasin Aldi à la place du château de Louvroil ?

Le 30 Août 2022

À Louvroil, le château est bien soutenu par l'association Urgences Patrimoine et de nombreux habitants. Il y a quelques semaines, le maire de ce village situé près de Maubeuge avait donné son accord pour la destruction de ce château du XIXe siècle, et y construire un magasin Aldi à la place. Mais, lorsque que l'association a déposé le recours, la municipalité affichait l'arrêté qui annulait le permis de construction. 

 

 

CNO

Résultats des présidentielles 2022 : le Hainaut Cambrésis vote majoritairement Marine Le Pen

Le 25 Avril 2022

Au lendemain des élections présidentielles 2022, rares sont les communes à ne pas avoir voté pour Marine Le Pen. À  Valenciennes et Saint-Saulve, le président-candidat est plébiscité à respectivement 57,7% et 51,95% des voix. 

CNO

Suspicion de monoxyde de carbone à l'église de Fontaine-au-bois après un malaise

Le 12 Novembre 2021

CNO

Nouvelle vague de Covid-19 en Sambre-Avesnois

Le 05 Novembre 2021

Le taux d’incidence du Covid-19 remonte dans le Nord et notamment en Sambre-Avesnois. Avec trois intercommunalités fortement touchées.

CNO

Les enfants de primaire n’auront plus obligation de porter le masque dès lundi à l’école

Le 08 Octobre 2021

Selon un decret publié au Journal Officiel, les enfants tomberont le masque, dès lundi 11 octobre. Après presqu'un an de port du masque, les enfants vont pouvoir respirer et revivre normalement. 

CNO

Le vaccinobus du département du Nord prendra la route de 10 communes du territoire Hainaut-Cambresis

Le 30 Juillet 2021

Christian POIRET, Président du Département du Nord, annonçait récemment le lancement de cinq vaccinobus supplémentaires pour compléter l’action menée dans l’arrondissement d’Avesnes et proposer une offre de vaccination à l’ensemble des Nordistes. La tournée est désormais prête.

 

CNO