Volume
Valenciennois

Rassemblement devant l’école Gustave Eiffel, à Trith-Saint-Léger, pour empêcher la fermeture d’une classe

Le 01/02/2024 - 22467 vues

Par Dorian Marchiset

Pour mettre en place des banderoles protestant contre la probable fermeture d’une classe, de nombreuses personnes se sont réunies devant l’école Gustave Eiffel à Trith-Saint-Léger, dont certains élus locaux. 

 

Devant le groupe scolaire Gustave Eiffel de Trith-Saint-Léger, une cinquantaine de parents d’élèves, (d'anciens) employés ou encore d’élus se sont rassemblés. Ensemble, ils protestent contre la potentielle fermeture d’une des classes de l’école, un risque qui plane depuis peu sur l’établissement scolaire. « Pendant les vœux de la mairie, Monsieur le directeur académique a fait l’annonce au directeur de l’école, qu’il y aura la fermeture d’une classe », révèle le maire de la commune trithoise, Dominique Savary. 

 

Pour d'anciennes employées de l’école, il est important de se mobiliser pour tenter d’empêcher la suppression d’une classe dans l’établissement. « On a déjà vu ça quand on travaillait ici », affirment en chœur Catherine Boulanger et Catherine Gamage. Pour cette dernière, qui a travaillé 28 ans pour cet établissement en tant qu’Atsem, « il est impossible de faire ce qu’on fait avec 15 ou 20 élèves si on en a une trentaine ». Elles dénoncent donc une surcharge des classes et se questionnent : « Pourquoi avoir fait une grande école, mais ne pas rapatrier les gens ici ? »

 

 

« Les enfants ont besoin d’un temps individuel »

Les actions pour empêcher la fermeture de cette classe ont d’ores et déjà commencé avec la mise en place de banderoles au niveau du parking et de la façade de l'établissement, ce mercredi. Sur place, la coordinatrice s’appelle Nadège Warrot, c’est également la présidente des parents d’élèves élus. « Il y a trois ans, nous nous étions déjà battus pour l’ouverture d’une classe, car les nôtres étaient surchargées, aujourd’hui ils veulent nous la fermer », explique-t-elle.  

 

Actuellement, les classes de cet établissement comptent entre 20 et 25 élèves avec certains profils particuliers. « Nous accueillons les enfants des gens du voyage mais aussi ceux de l'association Coallia, qui accueille des familles de réfugiés. Ces enfants ont besoin d’un temps individuel avec leur professeur pour retrouver les bases de l’apprentissage », affirme celle qui porte la parole des parents d’élèves. De nouveaux éléments pourraient rapidement arriver puisqu’une réunion est prévue mardi. Nadège Warrot rencontrera le directeur académique pour évoquer la fermeture de l’école.



Son(s) attaché(s) à cet article

Notre reportage sur place, signé Dorian Marchiset : 


Autres actualités pour Valenciennois :

Près de deux ans plus tard, « une seule séance avec son psychologue » : l’angoisse des victimes de violences conjugales

Le 13 Avril 2024

Auditionné à la mi-mars au tribunal de Valenciennes, un homme a été condamné pour des faits de violences conjugales sur son ex-compagne. Une nouvelle fois, la victime fait face à des effets post-traumatiques. D’autant que son suivi psychologique est très complexe.

CNO

Condé-sur-l’Escaut : première pierre posée pour 22 logements sociaux en centre-ville, une livraison prévue pour 2025

Le 10 Avril 2024

Une partie de l’ancienne imprimerie Descamps va laisser place à 22 logements sociaux d’ici 2025, à Condé-sur-l’Escaut. Un projet qui voit enfin le jour, après des années de rebondissements.

CNO

Valenciennois : dans « Théâtre on demand », les spectateurs ont les cartes en main jusqu'au 20 avril

Le 09 Avril 2024

En tournée jusqu'au 20 avril, la Compagnie 7 ans plus tard sillonne les espaces communs du territoire pour présenter son spectacle « Théâtre on demand ». Insolite, simple et tournée vers le public, la représentation veut transmettre la magie du théâtre.

CNO

Valenciennois : quelle sortie pour les salariés d’Etex-Eternit ? Une grève entamée avant de nouvelles négociations

Le 03 Avril 2024

Lâchés le 24 janvier dernier par Etex, leur propriétaire, les salariés d’Etex-Eternit à Haulchin et Thiant sont en grève pour protester contre le plan social sur la table, ce mercredi. Des négociations sont prévues, alors que trois points bloquent selon la CGT. 

CNO

Une année record pour Made in Valenciennes avec plus de 1 500 visiteurs dans les entreprises du territoire

Le 02 Avril 2024

Réunies sur le site de Stellantis Valenciennes, mercredi dernier, les entreprises partenaires de Made in Valenciennes ont tiré le bilan des deux semaines de portes ouvertes. L’office du tourisme du Valenciennois, organisateur, est en tout cas pleinement satisfait.

CNO

Trith-Saint-Léger : ce qu’il faut retenir du dernier conseil municipal

Le 23 Mars 2024

Les élus de Trith-Saint-Léger étaient à nouveau réunis en conseil municipal, ce mercredi. Sans grande surprise, les discussions entre l’opposition et la majorité municipale ont parfois été houleuses. Comme au sujet du rapport d’orientations budgétaires (ROB). 

CNO

Grâce à l’association Grand Hainaut 2040, les jeunes du territoire à la découverte de l’industrie Deprecq à Raismes

Le 20 Mars 2024

La troisième journée de road-trip des entreprises du territoire, organisée par l’association Grand Hainaut 2040 ce mercredi, a permis à un groupe d’élèves de découvrir les coulisses de Deprecq. L’objectif : casser les clichés sur le monde industriel.

CNO

Officiellement entre les mains d’Europlasma, Valdunes veut lutter jusqu’au bout pour conserver un maximum d'emplois

Le 20 Mars 2024

Le tribunal de commerce de Lille Métropole a acté la reprise de Valdunes par le groupe français Europlasma, ce mercredi matin. Dans le pire des cas, 131 emplois ne seront pas conservés dans les rangs du dernier fabricant de roues et essieux de train français.

CNO

Coupe de France. 1 000 supporters du VAFC à Lyon ? L’organisation du déplacement patine, mais ne déraille pas encore

Le 18 Mars 2024

Alors que le déplacement à Lyon pour la demi-finale de Coupe de France avait tout d’une parenthèse enchantée pour les supporters du VAFC, on en est pour l'instant très loin. Avant la mise en vente des places, ce mercredi, le flou règne toujours.

CNO

Les Fourmis, un service d’aide à domicile qui privilégie l’aspect « humain »

Le 12 Mars 2024

Depuis le début d’année, le service d’aide à domicile Les Fourmis agit dans les alentours de Noyelles-sur-Selle. L’inauguration officielle de la société a eu lieu la semaine dernière, l’occasion de présenter les valeurs défendues par la société.

CNO