Volume
Valenciennois

Blocage de l’A2 : dans le Valenciennois aussi, « les agriculteurs n’y comprennent plus rien »

Le 24/01/2024 - 5147 vues

Par Nathan Bigué

Mobilisés toute la journée, et encore ce mercredi soir, sur l’autoroute A2 entre Aulnoy-lez-Valenciennes et Marly, les agriculteurs du Valenciennois et de ses alentours espèrent des « réponses immédiates ». Ils restent inquiets de l’avenir de leur profession, et ce depuis plusieurs années.

Vers 10 h 30 ce mercredi, une cinquantaine de tracteurs s'insère sur l'autoroute A2, à hauteur de Marly dans le sens Bruxelles-Paris, avant de bloquer complètement les deux voies, avec l’aide d’un deuxième groupe de tracteurs arrivé à 11 h. 

 

Après les fortes mobilisations des derniers jours dans toute la France, les agriculteurs du Valenciennois tapent du poing sur la table, à leur tour. « Notre objectif n’est pas de bloquer l’économie, mais de montrer au président qu’on a besoin de réponses immédiates. On veut des réponses point par point sur les revendications portées », interpelle Laurent Verhaeghe, président de la FDSEA du Nord. La FNSEA, premier syndicat agricole français, devrait communiquer une « quarantaine » de revendications, ce mercredi soir dans un communiqué, a indiqué son président Arnaud Rousseau. 

 

Des revendications différentes dans le Nord ? 

Parmi ces nombreuses revendications, figurent notamment la sur-administration, la restriction de nombreux produits phytosanitaires et plus généralement les normes françaises et européennes de plus en plus complexes pour les producteurs et éleveurs. « Force est de constater qu’on continue d’empiler les règles. Les agriculteurs n’y comprennent plus rien. Ce qu’on veut, c’est diminuer le mille feuilles », reprend Laurent Verhaeghe.

 

Si le combat semble similaire entre tous les agriculteurs français - voire européens -, certaines revendications peuvent varier. Le président Nord de la FDSEA prend cet exemple : dans le sud, les agriculteurs veulent stocker l’eau dans des mégabassines ; au contraire, dans le Nord, ils veulent que l’eau gagne la mer au plus vite. 

Même constat pour la problématique de l’ours dans certaines régions. Sur le territoire nordiste, c’est le sanglier qui représente un problème : chaque année, des milliers d’hectares sont ravagés en raison de leur présence.

 

Un problème bien plus profond

Le « ras-le-bol général » décrit par tous les agriculteurs présents sur l’autoroute A2 témoigne d’un problème de longue date dans le milieu agricole. Avec, en ligne de mire, les nouvelles mesures, et ses conséquences sur la politique agricole commune (PAC). Ce système européen d'aides directes aux agriculteurs (notamment calculé en fonction du nombre d'hectares des exploitations) encourage aussi les agriculteurs à être plus respectueux de l'environnement. « On n’a pas attendu, on s’est déjà mis au travail », s'exclame Laurent Verhaeghe, à propos de la transition écologique. 

 

Mais, « des agriculteurs ont fait le choix de s’en passer (la PAC, ndlr). Oui, il y a des subventions mais avec un cahier des charges énormes. Il y a trop de règles, trop de paperasses », explique Franck Decamps, agriculteur dans l'Avesnois, qui note pour sa part une perte de 30 % des subventions de la PAC en dix ans. « Demain, on m’enlève la PAC et mon lait est payé 10 centimes de plus, je signe ! », estime-t-il. 

De son côté, François Jesquy, fils d’agriculteur et co-président des Jeunes Agriculteurs du Valenciennois, pointe les « taux de marges dans les industries » ou encore les « importations de denrées étrangères qui ne correspondent pas à nos normes ».

 

En attente de mesures concrètes de la part du gouvernement, les agriculteurs entendent bien poursuivre leur mouvement dans les jours qui viennent. À Valenciennes ou ailleurs, du moment qu’ils se font entendre et, surtout, comprendre. 



Son(s) attaché(s) à cet article

Laurent Verhaeghe, président de la FDSEA du Nord, au micro de Nathan Bigué :


Geoffrey Lemeiter et François Jesquy, co-présidents des Jeunes Agriculteurs du Valenciennois :


Notre reportage :


Autres actualités pour Valenciennois :

Près de deux ans plus tard, « une seule séance avec son psychologue » : l’angoisse des victimes de violences conjugales

Le 13 Avril 2024

Auditionné à la mi-mars au tribunal de Valenciennes, un homme a été condamné pour des faits de violences conjugales sur son ex-compagne. Une nouvelle fois, la victime fait face à des effets post-traumatiques. D’autant que son suivi psychologique est très complexe.

CNO

Condé-sur-l’Escaut : première pierre posée pour 22 logements sociaux en centre-ville, une livraison prévue pour 2025

Le 10 Avril 2024

Une partie de l’ancienne imprimerie Descamps va laisser place à 22 logements sociaux d’ici 2025, à Condé-sur-l’Escaut. Un projet qui voit enfin le jour, après des années de rebondissements.

CNO

Valenciennois : dans « Théâtre on demand », les spectateurs ont les cartes en main jusqu'au 20 avril

Le 09 Avril 2024

En tournée jusqu'au 20 avril, la Compagnie 7 ans plus tard sillonne les espaces communs du territoire pour présenter son spectacle « Théâtre on demand ». Insolite, simple et tournée vers le public, la représentation veut transmettre la magie du théâtre.

CNO

Valenciennois : quelle sortie pour les salariés d’Etex-Eternit ? Une grève entamée avant de nouvelles négociations

Le 03 Avril 2024

Lâchés le 24 janvier dernier par Etex, leur propriétaire, les salariés d’Etex-Eternit à Haulchin et Thiant sont en grève pour protester contre le plan social sur la table, ce mercredi. Des négociations sont prévues, alors que trois points bloquent selon la CGT. 

CNO

Une année record pour Made in Valenciennes avec plus de 1 500 visiteurs dans les entreprises du territoire

Le 02 Avril 2024

Réunies sur le site de Stellantis Valenciennes, mercredi dernier, les entreprises partenaires de Made in Valenciennes ont tiré le bilan des deux semaines de portes ouvertes. L’office du tourisme du Valenciennois, organisateur, est en tout cas pleinement satisfait.

CNO

Trith-Saint-Léger : ce qu’il faut retenir du dernier conseil municipal

Le 23 Mars 2024

Les élus de Trith-Saint-Léger étaient à nouveau réunis en conseil municipal, ce mercredi. Sans grande surprise, les discussions entre l’opposition et la majorité municipale ont parfois été houleuses. Comme au sujet du rapport d’orientations budgétaires (ROB). 

CNO

Grâce à l’association Grand Hainaut 2040, les jeunes du territoire à la découverte de l’industrie Deprecq à Raismes

Le 20 Mars 2024

La troisième journée de road-trip des entreprises du territoire, organisée par l’association Grand Hainaut 2040 ce mercredi, a permis à un groupe d’élèves de découvrir les coulisses de Deprecq. L’objectif : casser les clichés sur le monde industriel.

CNO

Officiellement entre les mains d’Europlasma, Valdunes veut lutter jusqu’au bout pour conserver un maximum d'emplois

Le 20 Mars 2024

Le tribunal de commerce de Lille Métropole a acté la reprise de Valdunes par le groupe français Europlasma, ce mercredi matin. Dans le pire des cas, 131 emplois ne seront pas conservés dans les rangs du dernier fabricant de roues et essieux de train français.

CNO

Coupe de France. 1 000 supporters du VAFC à Lyon ? L’organisation du déplacement patine, mais ne déraille pas encore

Le 18 Mars 2024

Alors que le déplacement à Lyon pour la demi-finale de Coupe de France avait tout d’une parenthèse enchantée pour les supporters du VAFC, on en est pour l'instant très loin. Avant la mise en vente des places, ce mercredi, le flou règne toujours.

CNO

Les Fourmis, un service d’aide à domicile qui privilégie l’aspect « humain »

Le 12 Mars 2024

Depuis le début d’année, le service d’aide à domicile Les Fourmis agit dans les alentours de Noyelles-sur-Selle. L’inauguration officielle de la société a eu lieu la semaine dernière, l’occasion de présenter les valeurs défendues par la société.

CNO