Volume
Valenciennois

Réforme des retraites : les étudiants valenciennois moins engagés ?

Le 07/03/2023 - 1134 vues

Par Elena Rouet-Sanchez

Rennes, Nantes, Lyon, Paris… Hier, de nombreuses universités en France ont été bloquées, suite à l’appel de grève nationale. Cependant, à Valenciennes, les jeunes se font rares dans les cortèges… Pourquoi ?

Des étudiants également concernés par cette nouvelle réforme ?

Dimanche dernier, c’était Louis Boyard, député de la France Insoumise, qui avait fait parler de lui, après le lancement de son « blocus challenge » : un défi destiné aux étudiants, relayé sur les réseaux sociaux, qui consiste à prendre la meilleure photo de son Université bloquée, à l’occasion de cette grève du 7 mars. À la clef, une visite de l’Assemblée ; une manière de pousser les jeunes à se mobiliser face à la réforme des retraites.

Hier, de nombreux campus ont été perturbés, voire totalement interrompus dans leur organisation universitaire.

A Valenciennes, les étudiants font moins parler d’eux, et sont presque absents des cortèges de manifestants. Pourtant, la ville accueille de nombreux jeunes : à l’Université Polytechnique de Valenciennes (UPHF) pour illustrer, mais aussi la grande école de création numérique, Rubika, ou bien encore l’ESAD, l’école supérieure d’art.

 

 

L’absence de syndicat étudiant dans le Valenciennois

« Depuis le COVID, les étudiants vont moins en cours, favorisent le télé-travail, et tissent en conséquent moins de lien entre eux, explique Manuel, un étudiant engagé à la CGT. Ce qui empêche la création de syndicats étudiants. Cela fait déjà quelques années qu’il n’en existe plus sur Valenciennes. »

 

Une pénurie en termes de syndicats étudiants ; pourtant, les revendications sont belles et bien là. Lors de la manifestation Place d’Armes, notre équipe est allée à la rencontre de quelque rares jeunes engagés présents. Également concernés par l’avenir que porte cette réforme des retraites, ils dénoncent notamment une inflation, dont ils restent parmi les premières victimes.

 

« On vit en colocation, explique Cannelle, une étudiante valenciennoise. Aujourd’hui on se retrouve avec des dettes au niveau des factures d’énergie, en terme de loyer, car aucune aide n’est mise en place pour les étudiants, notamment depuis l’inflation. »

 

Un manque cruel de syndicat dans le Valenciennois, mais aussi un manque de temps et d’argent. Manifester, ce n’est pas dans les moyens de tout le monde.

 

« C’est comme si les étudiants n’avaient pas le droit de se mobiliser, ajoute Cléa, qui étudie au Mont Houy, à Aulnoy-Lez-Valenciennes. Les examens, les partiels ; mais il y a aussi beaucoup d’étudiants qui sont obligés de travailler à côté. Ils ne peuvent malheureusement pas se permettre de louper une journée de salaire pour manifester. »

 



Son(s) attaché(s) à cet article

Notre journaliste Elena Rouet-Sanchez est allée à la rencontre de quelques étudiants présents, à la moblisation du 7 mars. Pourquoi les étudiants restent-t-ils autant absents des cortèges de manifestants ? Cannelle, Jérémy, Manuel et Romain nous donnent quelques explications, ainsi que leur point de vue. 


Autres actualités pour Valenciennois :

Incendies, tensions… À Quarouble, un conflit de voisinage termine sur les bancs du tribunal

Le 17 Mai 2024

Un habitant d’un quartier quaroubain, à la frontière belge, était jugé en comparution immédiate fin avril pour dégradations du bien d’autrui. L’audience a été repoussée. 

CNO

Embar(o)quement immédiat, un festival qui met en avant la rencontre avec les artistes

Le 09 Mai 2024

Le festival Embar(o)quement immédiat prend place dans le Valenciennois à partir de ce vendredi et jusqu'au 2 juin. Au programme, de la musique, du théâtre ou encore de la danse avec un thème en commun : l'époque baroque.

CNO

Les Turbulentes : la météo capricieuse n’a pas empêché les festivaliers de battre le pavé… à la (re)découverte des « Misérables » !

Le 04 Mai 2024

Pour sa vingt-sixième édition, le festival des Turbulentes n’a pas échappé à la pluie, mais il en fallait bien plus pour désabusser les festivaliers, ce samedi. Une importante foule a notamment assisté, trempée mais morte de rire, aux « Misérables » de la troupe Les batteurs de pavés.

CNO

Accidents sur l'autoroute A2 : des réflexions en cours pour fluidifier le trafic dans le secteur du Valenciennois

Le 03 Mai 2024

Théâtre de plusieurs accidents impressionnants ces dernières semaines, dont un feu de camion le 8 mars dernier, l’autoroute A2 traîne la réputation d’un axe accidentogène. Simple feu de paille après les derniers faits divers ou réalité approuvée ? Quelques éléments de réponse avec la DIR Nord.

CNO

Le flou règne toujours à l’usine Stellantis d’Hordain, qui devrait néanmoins rouvrir le mardi 7 mai

Le 02 Mai 2024

L'usine Stellantis d'Hordain, près de Valenciennes, est à l’arrêt depuis le 24 avril à cause d’une grève chez un fournisseur. Une reprise est évoquée le 7 mai par la direction du groupe, mais la situation reste floue.

CNO

Trois hommes condamnés pour avoir volé de l’essence dans une station d’Abscon grâce à un aimant

Le 30 Avril 2024

Passés devant le tribunal au mois d’avril, trois hommes ont été condamnés pour avoir volé de l’essence en grande quantité à un prix ridicule. La somme du dédommagement s’élève à plusieurs milliers d’euros.

CNO

Six mois de prison ferme requis contre dix hommes jugés pour avoir eu des relations sexuelles avec une fille de 14 ans

Le 27 Avril 2024

Douze hommes ont été jugés au tribunal correctionnel de Valenciennes, ce jeudi. Ils sont accusés d’avoir entretenu des relations sexuelles avec une collégienne, entre octobre 2022 et avril 2023. Le délibéré sera rendu le 3 mai. 

CNO

Les Turbulentes 2024 à Vieux-Condé : comment ce festival fait-il pour s'ouvrir à tous les publics ?

Le 25 Avril 2024

La dernière ligne droite est définitivement lancée pour la 26e édition des Turbulentes, organisée par le Boulon et qui se déroulera les 3, 4 et 5 mai prochains à Vieux-Condé. 32 compagnies sont au rendez-vous pour proposer un spectacle encore et toujours plus accessible, peu importe le public. 

CNO

Un parcours santé adapté et flambant neuf voit le jour aux Peupliers de Vieux-Condé

Le 24 Avril 2024

À l’arrière de la résidence des Peupliers à Vieux-Condé, début avril, un parcours santé a été inauguré par les équipes de l’APEI notamment. Il doit répondre au vieillissement de la population, et aux nouveaux besoins que cela entraîne.

CNO

Les changements apportés avec les futures modifications du réseau de Transvilles (Keolis)

Le 23 Avril 2024

À partir du 8 juillet prochain, les transports en commun du Valenciennois vont connaître quelques modifications. Entre nouveau service et modernisation, voici les nouveautés en cinq points.

CNO