Volume
Valenciennois

Plus de zones vertes à Valenciennes à compter du 1er mars : retour sur les dernières mesures entreprises par la ville

Le 21/02/2023 - 26655 vues

Par Elena Rouet-Sanchez

Le stationnement est un sujet qui fait énormément parler à Valenciennes, et d’autant plus depuis les dernières mesures entreprises par la municipalité, qui s’appliqueront à compter du 1er mars.

Depuis 2022, les politiques de stationnement de la ville changent énormément : mais où en sommes-nous aujourd’hui ? Retour sur l’essentiel.

Plus de zones vertes en centre-ville

Il s’agit de la nouvelle tarification pour la ville, appliquée dès ce 1er mars. Selon la SPL, société publique qui gère les stationnements de Valenciennes, il s’agirait d’une demande des habitants.

La zone verte, gratuite pour les abonnés, attirerait ce que l’on désigne comme des « voitures ventouses », c’est-à-dire des automobilistes n’habitant pas le centre-ville et qui occuperaient donc ces fameuses places gratuites, au dépens des habitants du quartier.

En supprimant ces zones vertes en centre-ville, ses habitants trouveront en conséquent plus facilement une place où se garer, près de chez eux.

 

Seulement la zone orange est une zone payante, y compris pour les abonnés : 1 € les quatre heures, 2 € les huit, en plus du forfait à 180 € le mois.

Les seules zones vertes se feront en conséquent de plus en plus rares, et les restantes seront celles aux abords de la ville ; le parking du musée, la Place du 8 mai 1945 ainsi que le parking Flamme.

 

 

Augmenter l’attractivité des commerces locaux

Le 1er novembre 2022, les zones vertes avaient déjà été considérablement réduites. La municipalité avait cependant mis en place des horaires de gratuité pour les parkings souterrains, entre 12 h et 14 h et après 18 h. Le parking des Dentellières avait également élargi ses horaires pour fermer à 22h, plutôt que 20 h.

L’objectif : réduire le stationnement de voitures dans les rues du centre-ville, qui « gâcheraient le paysage rural » selon les dires de Laurent Degallaix, et à l’inverse augmenter l’attractivité des commerces locaux.

 

Un début timide pour ces parkings souterrains, et surtout une grande indignation chez les commerçants, qui voit, au contraire, une baisse considérable de leur clientèle.

 

« Les gens ne viennent plus en centre-ville, explique Sylvie*, qui tient un petit commerce près de Place d’Armes. Les places se font de plus en rare, et dès que l’on dépasse notre stationnement d’à peine une minute, on se retrouve directement verbaliser. Les PV n’encouragent pas la clientèle, et les gens préfèrent alors aller dans les grands centres commerciaux comme Noyelles-Godault. »

 

De plus, la municipalité avait dernièrement annoncée rendre la Place d’Armes entièrement piétonne, dès cet été.

 

« Cela fait plus de 30 ans que je tiens ma boutique, nous raconte Anne-Lise*. Auparavant, les gens se garaient Place d’Armes. Aujourd’hui, ils ne savent plus où se rendre, et les petites boutiques comme la mienne se trouvent désertées, au détriment des grands commerces installés sur cette place. »

 

 

 

 

Mise en place de la LAPI, la voiture anti-fraudeur

Les annonces de début novembre ont également laissé place à l’arrivée de la LAPI, cette Clio bleue aux multiples lecteurs automatiques de plaque, sur son toit. Cette voiture a la capacité de lire plus d’une quarantaine de plaques en moins de cinq minutes, et d’ainsi dissuader les mauvais payeurs. Elle a coûté 60 000 € à la SPL de Valenciennes, mais apporte des résultats plus que fructueux : 136 amendes en l’espace de quinze jours. Le centre-ville est évidemment principalement concerné, avec des rues assez étroites telles Rue du Quesnoy ou Rue Abel de Pujol.

 

Ce type de voiture est de plus en plus utilisé dans les villes de France, comme à Bordeaux, où sa mise en place à apporter plus d’un millions d’euros à la ville.

Des mesures qui n’ont cessés d’évoluer de 2022 à 2023, et qui font en conséquent beaucoup parler, notamment sur les réseaux. Habitants comme commerçants dénoncent le délaissement d’un centre-ville qui tombe à l’abandon.

De nouvelles pétitions ont par ailleurs été dressées depuis les dernières mesures.

 

* Les prénoms ont été changé afin de conserver l'anonymat des témoins



Autres actualités pour Valenciennois :

La caravane du plein emploi solidaire à Valenciennes, comme un symbole pour les acteurs du territoire

Le 12 Juin 2024

De passage à la maison de quartier Beaujardin de Valenciennes, la caravane du Plein emploi solidaire a permis un moment d’échanges entre les acteurs qui luttent contre la privation durable d’emploi.

CNO

Policier, il possédait une multitude d’armes à feu et de grenades à son domicile

Le 10 Juin 2024

Passé devant le juge le 28 mai, un policier a été condamné pour détention de nombreuses armes non déclarées. Le policier a été reconnu de toutes les accusations le visant.

CNO

Avec Retrocar Hainaut, un ballet de voitures anciennes dans les rues du Valenciennois

Le 06 Juin 2024

Voitures de collection ou souvenirs du passé, de nombreuses automobiles anciennes seront mises à l’honneur ce week-end à l’occasion de Retrocar Hainaut. Pour sa dixième édition, une exposition est même organisée au niveau du square Gosset de Valenciennes. 

CNO

Féminicide à Bruay-sur-l’Escaut : un lâcher de ballons pour rendre « un dernier hommage » à Zahia, tuée par son conjoint

Le 05 Juin 2024

Un lâcher de ballons était organisé en hommage à Zahia, tuée par son conjoint vendredi dernier au domicile familial, à Bruay-sur-l’Escaut. La tristesse et la colère restent pesantes, six jours après le drame. 

CNO

Salon du chiot de Valenciennes : « une dizaine de chiots morts et au moins autant d’hospitalisés »

Le 03 Juin 2024

À la suite du salon du chiot de Valenciennes au début du mois de mai, plusieurs des jeunes animaux achetés sont décédés. Des chiots au schéma vaccinal parfois suspect et dont les ventes ne sont pas toujours légales.

CNO

Pharmacies en grève : la pénurie de médicaments, le cœur du problème

Le 29 Mai 2024

Les pharmaciens de toute la France seront en grève ce jeudi. Leurs réclamations sont nombreuses et concernent notamment la pénurie de médicaments, quotidienne depuis plusieurs années. 

CNO

Deux couples de Beuvrages accumulaient des bénéfices en revendant des cigarettes du Luxembourg

Le 28 Mai 2024

Plus de 10 000 euros retrouvés chez l’un des deux couples, 500 euros chez l’autre. Si aucun lien de trafic en bande organisée n’a été relevé par le tribunal de Valenciennes, les prévenus ont néanmoins écopé de peines avec sursis.

CNO

Incendies, tensions… À Quarouble, un conflit de voisinage termine sur les bancs du tribunal

Le 17 Mai 2024

Un habitant d’un quartier quaroubain, à la frontière belge, était jugé en comparution immédiate fin avril pour dégradations du bien d’autrui. L’audience a été repoussée. 

CNO

Embar(o)quement immédiat, un festival qui met en avant la rencontre avec les artistes

Le 09 Mai 2024

Le festival Embar(o)quement immédiat prend place dans le Valenciennois à partir de ce vendredi et jusqu'au 2 juin. Au programme, de la musique, du théâtre ou encore de la danse avec un thème en commun : l'époque baroque.

CNO

Les Turbulentes : la météo capricieuse n’a pas empêché les festivaliers de battre le pavé… à la (re)découverte des « Misérables » !

Le 04 Mai 2024

Pour sa vingt-sixième édition, le festival des Turbulentes n’a pas échappé à la pluie, mais il en fallait bien plus pour désabusser les festivaliers, ce samedi. Une importante foule a notamment assisté, trempée mais morte de rire, aux « Misérables » de la troupe Les batteurs de pavés.

CNO